L’encadrement

 

 L’enseignant :

L’instituteur est porteur de son projet.

Pendant le séjour, « la responsabilité du maître envers les enfants est permanente » dit le texte réglementaire. Par responsabilité permanente, il faut entendre responsabilité globale, cela ne signifie pas qu’il doit être en permanence présent auprès de chaque enfant. Le

maître a à connaître l’activité à laquelle les enfants participent, qu’ils soient ou non en sa présence.

Les animateurs du chalet :

Les animateurs de l’Oule verte sont tous des animateurs professionnels, titulaires au moins du BAFA.

  • Ils prennent en charge les activités de découverte du milieu :

– La faune et la flore des Alpes
– Le rallye vie et traditions de Savoie
– Neige et avalanches
– La lecture de paysages
– L’intervention « Saint Jean, station de tourisme »
– Le cycle de l’eau

  • Ils guident les élèves dans la vie quotidienne : lever, douches, coucher, temps calme.
  • Ils mènent les veillées « animées », celles de tous les jours mais aussi celles de fin de séjour, plus élaborées.
  • Ils proposent des activités de détente (expression, jeux, manuelles) en attendant le repas du soir ou les jours de « repos ».
  • Ils accompagnent les élèves lors des déplacements aux cours de ski, aux chiens de traîneau et parfois à la fromagerie. Aux cours de ski, ils s’occupent de la distribution et la logistique du matériel.
  • Ils mangent avec les enfants lors des repas pour établir un moment de convivialité et d’échanges.

 Les animateurs travaillent en collaboration avec l’enseignant.

Vie quotidienne : l’inventaire

vie quotidienne les inventaires

Plusieurs formules sont possibles :

Formule de base :

1 animateur /classe

Formule à supplément :

2 animateurs/classe

Les accompagnateurs :

Ceux-ci sont recrutés bénévolement par l’enseignant. Ils doivent être majeurs et de préférence, titulaire du BAFA. Ils assistent l’enseignant et les animateurs du centre dans l’organisation de la vie quotidienne du séjour. Ils auront le même rôle que les animateurs en ce qui concerne l’accompagnement dans la vie quotidienne mais ne prendront pas en charge des animations pédagogiques. La répartition des tâches entre ces personnes aux statuts différents sera définie de façon précise entre le directeur du centre, l’enseignant et les accompagnateurs dès l’ouverture du séjour.

Les intervenants extérieurs :

Pour le ski alpin, les raquettes et le chien de traîneau.

Ils ont tous un diplôme d’état agrée par l’éducation nationale. Vous trouvez ces diplômes à jour, sur le site de l’IA Savoie rubrique « intervenants extérieurs ».